Stéphane Roy
Migrations

empreintes DIGITALes | IMED 0373 | CD

Durée: 65m23s | UPC: 771028037322

Distributeurs:

  • Métamkine (FR)

Sortie:

1 jan 2004

Prix grossiste:

10,00 CAD

Classer sous:

concrète / électroacoustique

  • 2e disque du compositeur Stéphane Roy, faisant suite à son premier disque Kaleidos (1996).
  • Stéphane Roy a réalisé ce disque à son retour d’une exode de cinq ans à Saint-Louis (Missouri, ÉU) où il a enseigné la musique avant de revenir à Montréal pour se consacrer entièrement à la composition.
  • Migrations comprend deux pièces composées lors de ce périple américain, ainsi qu’une toute nouvelle œuvre dédiée à Montréal. Ce disque se veut un témoin privilégié de l’aventure personnelle du compositeur prodigue.
  • La finesse et le sens de l’abstraction poétique ne sont plus à démontrer chez Roy et Migrations en est la preuve vivace.
  • Ce disque paraît chez l’étiquette montréalaise empreintes DIGITALes. Fondé en 1990, cet éditeur phonographique est considéré de par le monde comme le plus important en électroacoustique / acousmatique.

… Stéphane Roy a encore une fois prouvé sa virtuosité avec ses Trois petites histoires concrètes… (Le Devoir)

Quête de bonheur, quête de sens, de l’Autre et de son univers, la migration est un sentier étrange parsemé d’espérances et d’illusions. Cette mouvance radicale proclame un désir de liberté qui transcende les frontières territoriales et culturelles. D’escale en escale, le processus migratoire offre le recul nécessaire pour faire le point, pour stopper le cours du temps afin de mieux rêver cette terre d’utopie vers laquelle nous portent nos aspirations. Les trois œuvres à programme qui composent ce disque sont autant d’escales qui ont jalonné ma migration dans le Midwest américain, autant d’«invitations au voyage» pour la conquête d’univers parallèles qui m’ont permis de transcender l’itinérance culturelle dans laquelle m’ont plongé cinq années à l’étranger.

Ce disque s’ouvre sur l’œuvre la plus récente, Appartenances, qui célèbre le retour en terre d’origine. Cette œuvre est aussi l’occasion d’une méditation sur la condition d’immigrant où se conjuguent à la fois l’exaltation du dépaysement et l’expérience douloureuse du déracinement. La deuxième œuvre, Trois petites histoires concrètes, a été composée lors de ma première année à Saint-Louis (Missouri, États-Unis). Elle occupe la place centrale de ce triptyque par une migration de nature toute différente: cette pièce célèbre en effet le 50e anniversaire de l’invention de la musique concrète par un voyage dans le temps, en évoquant les démarches fondatrices de cette musique. Dans la troisième et dernière œuvre, Masques et parades, la migration américaine a aussi été l’occasion de rêver de contrées stylistiques nouvelles, inspirées de l’univers du cirque avec son nomadisme, sa poésie bouleversante et iconoclaste.

— Stéphane Roy

Contact

Commandes: ventes [à] electrocd [point] com
Média: Maxime Corbeil-Perron, promotion [à] electrocd [point] com
Média Europe: Dense Promotion, dense [à] dense [point] de

www.electrocd.com
empreintes DIGITALes
4580, avenue de Lorimier
Montréal (Québec) H2H 2B5 Canada
+1/514-526-4096 ext 1
ventes [à] electrocd [point] com

Page cat@imed_0373 générée à Montréal par litk 0.600 le lundi 19 septembre 2016. Conception et mise à jour: DIM.

Vous utilisez Internet Explorer? Pourquoi souffrir inutilement? Téléchargez Firefox.