Jonty Harrison, 18 août 2007

Photo: Alison Warne

[5204]

Jonty Harrison
Voyages

empreintes DIGITALes | IMED 16139 | CD

Durée: 73m58s | UPC: 771028213924

Distributeurs:

  • Métamkine (FR)

Sortie:

1 juin 2016

Prix grossiste:

10,00 CAD

Classer sous:

acousmatique / électroacoustique

Jonty Harrison a obtenu un Doctorat en composition de la University of York (RU) en 1980 où il a étudié avec Bernard Rands, Elisabeth Lutyens et David Blake. Résidant à Londres (RU) entre 1976 et 1980, il a travaillé avec Harrison Birtwistle et Dominic Muldowney au National Theatre où il a réalisé des trames électroacoustiques pour plusieurs productions dont Tamburlaine the Great, Julius Caesar, Brand et Amadeus. Durant cette même période, il a enseigné aussi la composition électroacoustique à la City University.

C’est en 1980 qu’il entre au Département de musique de la University of Birmingham (RU), où il a été professeur de composition et de musique électroacoustique, ainsi que directeur des Electroacoustic Music Studios et directeur du BEAST (Birmingham ElectroAcoustic Sound Theatre); il y est maintenant professeur émérite. À la University of Birmingham, il a formé de nombreux compositeurs à la maîtrise et au doctorat, du Royaume-Uni et d’outremer, dont plusieurs sont maintenant des figures importantes de la composition et de l’enseignement de la musique électroacoustique à travers le monde. Pendant dix ans, il assura la direction artistique du Barber Festival of Contemporary Music et il dirigera le Birmingham Contemporary Music Group (dont Momente de Stockhausen, présenté à Birmingham, Huddersfield et Londres), le University New Music Ensemble ainsi que le University Orchestra.

Durant plusieurs années, il a été membre du conseil d’administration du Sonic Arts Network (SAN) dont il assuma la présidence de 1993 à 96. Il siégea également au conseil d’administration et au bureau de la Society for the Promotion of New Music et a été membre du comité consultatif de la musique du Arts Council of Great Britain.

Comme compositeur, Jonty Harrison s’est vu décerné divers prix et distinctions dans le cadre du Concours international de musique électroacoustique de Bourges, dont un Euphonie d’or pour Klang. Jonty Harrison a en outre obtenu deux distinctions et deux mentions dans le cadre du Prix Ars Electronica (Linz, Autriche), un premier prix au concours Musica Nova (Prague, République tchèque), un second prix au concours de la Fundación Destellos (Mar del Plata, Argentine), le Lloyds Bank National Composers’ Award, le PRS Prize for Electroacoustic Composition ainsi qu’une bourse de composition du Arts Council of Great Britain et des bourses de recherche du Leverhulme Trust et du Arts and Humanities Research Board/Council.

Plusieurs interprètes de premier plan, des studios et des diffuseurs lui ont commandé des œuvres: deux commandes du Groupe de recherches musicales (Ina-GRM) et deux autres de l’Institut international de musique électroacoustique de Bourges (IMEB — autrefois connu sous le nom de Groupe de musique expérimentale de Bourges) et des commandes de la International Computer Music Association (ICMA), de MAFILM/Magyar Rádió, d’Electroacoustic Wales/Bangor University, de l’IRCAM/Ensemble intercontemporain, de la Maison des arts sonores, de la BBC, du Birmingham City Council, du Birmingham Contemporary Music Group, du Fine Arts Brass Ensemble, du Nash Ensemble, de Singcircle, du Thürmchen Ensemble (Cologne), de la Compagnie Pierre Deloche Danse, de Darragh Morgan, de John Harle, de Beverly Davison, de Harry Sparnaay et de Jos Zwaanenburg. Malgré qu’il ait renoncé à la composition instrumentale en 1992, il écrit Abstracts (1998) pour grand orchestre et sons fixés, Force Fields (2006) pour huit instrumentistes et sons fixés à la demande du Thürmchen Ensemble et Some of its Parts (2012-14) pour violon et sons fixés à la demande Darragh Morgan.

Il a aussi effectué plusieurs résidences de composition, dont les dernières ont eu lieu à Basel (Suisse), à Ohain (Belgique), à Bangor (Pays de Galles, RU) et à Bowling Green (Ohio, ÉU). De plus, il a fait de nombreuses apparitions à titre de compositeur invité dans des festivals internationaux. En 2010, il a été professeur invité d'informatique musicale à la Technische Universität (Berlin, Allemagne). En 2014 il a été Maître artiste en résidence au Atlantic Center for the Arts (Floride, ÉU), en 2015 il a été récipiendaire de la Klingler ElectroAcoustic Residency de la Bowling Green State University (Ohio, ÉU) et, en 2014-15, il a été un Leverhulme Emeritus Fellow (RU).

Sa musique est jouée et diffusée à travers le monde et est disponible sur quatre disques monographiques chez empreintes DIGITALes, ainsi que sur des compilations chez SAN/NMC, Cultures électroniques/Mnémosyne Musique Média, CDCM/Centaur, Asphodel, Clarinet Classics, FMR, Edition RZ et EMF.

Contact

Commandes: ventes [à] electrocd [point] com
Média: Maxime Corbeil-Perron, promotion [à] electrocd [point] com
Média Europe: Dense Promotion, dense [à] dense [point] de

www.electrocd.com
empreintes DIGITALes
4580, avenue de Lorimier
Montréal (Québec) H2H 2B5 Canada
+1/514-526-4096 ext 1
ventes [à] electrocd [point] com

Page cat@imed_16139 générée à Montréal par litk 0.600 le samedi 8 juillet 2017. Conception et mise à jour: DIM.

Vous utilisez Internet Explorer? Pourquoi souffrir inutilement? Téléchargez Firefox.